Massimiliano Minuti – l’expert transport

astre

 

MASSIMILIANO MINUTI: L’EXPERT TRANSPORT

Massimiliano Minuti
Massimiliano Minuti

FRIULTRASPORTI GROUP

› Créé en 1952

› Siège à Livourne (ltalie)

› Transport intérieur, intermodal  Espagne, trans­ port alimentaire liquide, Shipping Agency, Agent des  douanes, Fruit Terminal

› Astrien depuis 2014

› Sites d’activité en dehors du siège: Udine, Milano, Livorno, Novi Ligure, Piombino, Bar­ cellona, Valencia.

› 600 cartes grises

 

Avant d’arriver à la tête de Friultrasporti, Massimiliano Minuti a minutieusement, pendant 10 ans, éprouvé par l’intérieur toute la chaîne du transport. D’abord exploitant dans une entreprise familiale, puis responsable logistique dans une multinationale de l’acier avant d’occuper la fonction de directeur des ventes et de la logistique, puis ailleurs celle de directeur qualité et de la sécurité, et enfin directeur des ventes dans l’un des plus importants consortiums d’Italie où il avait la responsabilité d’environ 40 personnes. Ses 10 années denses ne l’ont pas empêché de se marier avec une française qui lui a donné 2 enfants. Quel souffle!

Avec l’expérience acquise dans ces différentes sociétés, notre homme peut prétendre connaître parfaitement le monde du transport dans ses métiers et dans ses différentes formes d’organisation.

Arrivé en 2013 comme directeur commercial chez Friultrasporti, il obtient très vite des résultats et son patron, P. Beltramini ne met que 2 ans à lui confier la direction générale. Son pian de route est ambitieux: apporter sa vision industrielle et managériale pour engager l’entreprise dans un important pian de développement. Pour cela il investit dans des équipements, dans les ressources humaines, se dote de systèmes informatiques performants.

Massimiliano vise l’excellence.

«Nous travaillons, nous explique­-t­-il pour le développement du Groupe et nous voulons devenir protagonistes dans le transport intermodal en direction et en provenance de l’Espagne. Nous avons acheté 300 citernes pour le transport de liquides alimentaires dans toute la Méditerranée, et depuis le 1er juillet, nous commençons officiellement notre nouvelle activité avec un terminal de fruits sur le port de Livourne.»

Nous avons  diversifié nos activités pour étre plus souple et plus proche d’un marché en évolution stable.

Malgré son parcours, le bouillonnant dirigeant sait ce qu’il doit à Astre et en particulier la connaissance de nombreuses entreprises qui partagent les rnèrnes valeurs et les principes avec lesquels on peut construire des collaborations profitables.

Astre, dit­-il, nous donne un modèle et un système de travail qui, en ltalie ne sont pas toujours faciles à appliquer en raison d’une culture et d’un tissu d’entreprises généralement petites.

Il compte sur le projetAstre 2022 pour apporter la maturité et une grande ouverture vers l’Europe. Pragmatique, il affirme que ses amis Astriens sont tous ceux qui se reconnaissent dans l’esprit du groupe: business, collaboration à 360°, fort sentiment de participation et de soutien, respect des principes de loyauté et d’éthique. Comprenez que tous les Astriens sont ses amis.

Pragmatique toujours, Massimiliano nous donne sa définition de l’union: « ce n’est pas seulement un concept, C’est une façon de travailler.

On a besoin d’une forte volonté et d’efforts pour développer la mentalité intemationale.

Ce n’est pas facile, mais nous avons l’obligation d’essayer ». Et de poursuivre en affirmant qu’au­ delà des bonnes intentions, les Astriens ont besoin de mesures concrètes pour créer un modèle d’entreprise qui agit non seulement au niveau locai et / ou national, mais aussi au niveau européen. lndividuellement, nous sommes trop petits pour rivaliser avec les grands groupes. C’est seulement par l’union que nous pouvons faire la force » conclut-il.

Lui qui ne connaît pas Moscou, est heureux de découvrir la ville mais il y va avant tout pour partager les projets du groupe, vérifier s’il tient correctement la vodka et, si oui, créer de nouvelles possibilités d’emploi avec tous les associés.

Condividi:

Lascia un commento